Colloquio internazionale su Cioran

Foto-RasinariUno degli ultimi incontri pubblici su Emil Cioran (a mia conoscenza ovviamente) è avvenuto in Colombia, a fine ottobre-inizi novembre 2013.

Il prossimo incontro avverrà a maggio 2014 nei luoghi di infanzia/adolescenza del Nostro: Sibiu-Răşinari e ovviamente questo lo rende particolarmente affascinante.

Naturalmente, è richiesta almeno la conoscenza della lingua francese e proprio per questo motivo, non traduco, come solito fare, l’invito ufficiale.

COLLOQUE INTERNATIONAL « EMIL CIORAN »

XIXe Édition

8-10 mai 2014

Sibiu-Răşinari

      INVITATION

            Le Département d’Études romanes de l’Université « Lucian Blaga » de Sibiu a l’honneur et le plaisir de vous inviter à la XIXe édition du Colloque international « Emil Cioran », qui se tiendra à Sibiu et à Răşinari, les 8, 9 et 10 mai 2014.

Cette édition aura pour thème Lamentations.

« Je suis du côté de Qôhélet, de la lamentation sans espoir », est-il écrit dans les Cahiers de Cioran. Des lecteurs rapides au doigt tendu ne se sont pourtant pas privés de le dépeindre en « professeur de désespoir » complaisant ; à l’inverse, sans ironie, Peter Sloterdijk le donnait récemment encore comme « entraîneur », comme « modèle », dans son gros livre d’ « anthropotechnique » Du mußt dein Leben ändern (Tu dois changer ta vie). Le philosophe allemand a même cette phrase : « Les “exercices négatifs” [de Cioran] sont des jalons dans l’histoire récente du comportement spirituel ; il n’y a plus qu’à les expliciter comme des découvertes valides – au-delà de la camaraderie d’états d’âme qui donne le ton dans la réception de Cioran, telle qu’elle a eu lieu jusqu’ici ».

Sans limiter le propos à une polémique avec quelques contemporains, avons-nous tort lorsque nous réduisons l’œuvre de Cioran à de vaines lamentations dignes des bocete de son enfance ou des chants de Jérémie chez Cavalieri ? Faut-il déverser ces lamentations désespérées dans quelque rituel, ou bien les perdons-nous lorsque nous oublions les tourments qu’elles sont instinctivement venues soulager, pour mieux apprécier les tissus complexes de littérature et de philosophie qu’elles savent devenir ? Enfin, « la réception de Cioran » incriminée ci-dessus doit-elle vraiment faire autre chose que se plaindre et lamenter à son tour ?

Les écrivains, chercheurs, enseignants, doctorants intéressés sont invités à envoyer avant le 15 mars 2014 leur proposition de communication, composée d’un titre, d’une courte description d’environ 500 mots et de cinq mot-clés aux adresses suivantes : Mihaela-Genţiana Stănişor : mihaela_g_enache@yahoo.com ; Nicolas Cavaillès : nicolas.cavailles@free.fr

Les langues de travail du Colloque sont le français et le roumain. Les textes des communications en français seront publiés aux frais des organisateurs.

Comité d’organisation :

Maître de conf. dr. Rodica Fofiu

Maître de conf. dr. Lucia Zaharescu

Maître de conf. dr. Rodica Mihulecea

Assistante dr. Rodica Roman

Nous vous remercions pour l’attention que vous porterez à cette invitation, et nous nous réjouissons par avance de votre venue à Sibiu.

Doyenne,

Maître de conf. dr. Alexandra Mitrea

Responsable du Département d’Études romanes,

Maître de conf. dr. Mirela Ocinic

Directrice du Colloque,

Maître assist. dr. Mihaela-Genţiana Stănişor

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: